Posted on

CANNES 2013 – Fast and Glamorous

Projection en préparation et ... le soleil !

Cannes, les soirées, les rencontres, les traditions, la sécurité …

Posted on

Cannes 2013 – Journée du 16/05

Stand Troma avec leur nouveau film :NUKE by Lloyd Kaufman

Aujourd’hui au programme :

L’équipe du studio TROMA est à Cannes !

Lloyd Kaufman vient défendre sur le marché du film son dernier bébé, NUKE :

On vous conseille l’excellent présentation de Lloyd kaufman sur Nanarland

La mosaïque suivante est aussi l’occasion d’annoncer le retour du PITCH DATING

pour cette dixième édition de Court Métrange.

Le concours d’écriture de scénario sera bientôt annoncé sur les réseaux sociaux. Patience !

Posted on

Cannes 2013 – Journée du 15/05

Gatsby le Magnifique. Forcément la déco ...

Le festival de cannes et son gatsby :

La soirée du film Gatsby, le Magnifique :

Posted on

Créateur de fantastique : Ray Harryhausen (1920-2013)

Ray Harryhausen

L’un des maîtres à penser de l’animation en volume et d’effets spéciaux, RAY HARRYHAUSEN s’est éteint le 7 mai 2013 à l’âge de 92 ans.

Ray Harryhausen

INTRO:

Acteur (LE FLIC DE BEVERLY HILLS 3, MON AMI JOE, CADAVRES A LA PELLE…), producteur (LE 7e VOYAGE DE SINBAD, JASON ET LES ARGONAUTES), créateur des effets spéciaux visuels (MONSIEUR JOE, LES SOUCOUPES VOLANTES ATTAQUENT…) et réalisateur (la série des contes de fées MOTHER GOOSE STORIES), il était l’une des figures les plus emblématiques du cinéma d’animation américain des années 1950 à nos jours.

Harryhausen_2

Si l’on adore se remémorer ses bestiaires fantastiques inventées pour les films à grand spectacle des années 1950 et 1960 comme LE SEPTIEME VOYAGE DE SINBAD (1958), LES VOYAGES DE GULLIVER (1960) ou le magnifique JASON ET LES ARGONAUTES (1963), sa début de carrière dans les courts-métrages d’animation pour (grands) enfants est malheureusement beaucoup moins connue – et nous donne une occasion pour les redécouvrir en ce jour funeste.

Ray's Big Day Screen Shot

DEBUTS:

Ray Harryhausen naît à Los Angeles en 1920. Impressionné par les techniques d’animation du singe géant du KING KONG original en 1933, il va dès lors éprouver ces procédés pour se les approprier, d’abord tout seul, avec de la pâte à modeler, puis plus tard en suivant des études d’arts dramatiques. Doué, il est immédiatement engagé sur les séries des PUPPETOONS et MADCAP’S MODELS supervisé par le grand animateur de l’époque, George Pal. Parmi d’autres, HARRYHAUSEN va notamment réaliser le magnifique épisode TULIPS SHALL GROW en 1941.

TULIPS SHALL GROW (1941)

Durant la Seconde Guerre Mondiale, Ray Harryhausen intègre l’unité de tournage du prestigieux réalisateur Frank Capra pour peaufiner l’art de la mise en scène. Le jeune homme va détourner plusieurs bobines de pellicule 16 mm pour pouvoir continuer à perfectionner ses réalisations. En résulte une série des contes de fée, les MOTHER GOOSE STORIES, dont ce MOTHER GOOSE tourné en 1946.

MOTHER GOOSE (1946)

Les techniques d’animation se marient à merveille aux contes populaires pour enfants, comme le prouve brillamment la série des adaptations ci-dessous:

LE CHAPERON ROUGE (1949)

PARTIE 1:

PARTIE 2:

HANSEL & GRETEL (1951)

RAIPONCE (1951)

]

LE ROI MIDAS (1953)

Parallèlement à ses courts expérimentaux, Ray Harryhausen va intégrer des prestigieuses équipes de films en faisant ses premières armes aux côtés du célèbre animateur Willis O’Brien sur MIGHTY JOE (1947), puis en étant lui-même responsable des effets spéciaux du MONSTRE DES TEMPS PERDUS d’Eugène Lourié en 1953.

monstre_temps_perdus

SUITE DE CARRIERE:

La suite de sa carrière est entrée dans la légende de l’Histoire du 7e Art: son incroyable capacité à combiner prises de vue réelles et de miniatures (animées) va donner naissance à des chefs-d’œuvres aussi intemporels que LE SEPTIEME VOYAGE DE SINBAD (1958), JASON ET LES ARGONAUTES (1963), UN MILLION D’ANNEES AVEC J.C (1966), LE VOYAGE FANTASTIQUE DE SINBAD (1974) ou encore LE CHOC DES TITANS (1981), qui a inspiré des générations entières de réalisateurs illustres comme SAM RAIMI (EVIL DEAD 3: L’ARMEE DES TENEBRES), STEVEN SPIELBERG (JURASSIC PARK) et TIM BURTON.

Extrait du long: JASON ET LES ARGONAUTES (1963)


Bast