Posted on

Nosferatu de W.F. Murnau

Affiche-4-5-juinweb-600x829

Court Métrange adresse ses félicitations à Rénald et à l’équipe d’Arts in Situ !

 

Félicitations forcément chaleureuses pour l’accueil réservé à son public sur le site fascinant des Fours à Chaux de Lormandière qu’Arts in Situ a magnifié (bravo Spectaculaires) pour la cause citoyenne et artistique : visites commentées, performances variées et Ciné-Concert. Ce dernier, dédié au Nosferatu de W.F. Murnau, talentueusement mis en musique par Zone Libre, a été présenté par nos compères Cédric Courtoux et Steven Pravong. Un grand merci à notre maquilleuse Luz Leon !

 

cedric arts in situ court metrange

 

 

Les festivités ne s’arrêtent pas là car Serge Tessot Gay (ancien membre de Noir Désir) reprend la guitare encore chaude de la veille pour accompagner l’intervention picturale in situ (bien sûr) « Ligne de front » de l’artiste Paul Bloas à 16h30, ce dimanche 5 juin.

 

Immanquable donc !

http://artsinsitu2016.ouvaton.org  

c065752d-5c19-4620-9d0f-5a271f43cb1c

628d0b07-6a41-47b2-a21e-54ae0312b4fd

5c60aef6-5339-47ac-a82a-42a67e8a20c3

947da65b-3c93-4619-94de-c8f79963441d

a5d300ff-bfbf-4024-be6e-96ea1ba3629e

Posted on

[CARTE BLANCHE] Festival ZanZan

 

Cette année, carte blanche au festival Zanzan cinéma et arts des différences pour le festival Court Métrange !

 

 

zanzan

 

L’objectif est de projeter une séance de courts métrages fantastiques audio décrits pour les personnes aveugles ou mal voyants et sous titrés pour sourds et malentendants.

Ce programme, issu de la compétition Court Métrange 2015 évoque dans chacun des films présentés les thèmes de la différence, de l’exclusion, de la solitude. L’imaginaire devient alors un échappatoire, une autre façon de voir la vie…

Retrouvez notamment « The Gold Watch » de K. Nakagawa Straning, prix Primaire et Prix Lycée Court Métrange 2015, ainsi que « Dernière porte au Sud » de Sacha Feiner, récompensé à Court Métrange en 2015 puis au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand en février 2016 !

 

zanzan2

 

La projection aura lieu au cinéma le Sévigné, à Cesson Sévigné le Samedi 12 mars à 15H.

Posted on

Court Métrange en voyage à Clermont-Ferrand: Day 3

arton8752

Du 30 janvier au 7 février 2015 s’est tenu à Clermont-Ferrand la 37e édition du festival du court métrage.

Deux membres de l’équipe Court Métrange se sont rendus sur place pour quelques jours afin de découvrir (peut être) les perles qui feront notre bonheur cet automne.
Rien que pour vous, Cédric a accepté de tenir un journal de bord pour vous faire partager son aventure !

Le début de l’aventure c’est à lire ou relire ici, Day 1  – Day 2 

FullSizeRender (3)

Le retour du Jeudi

Jeudi 5 Février 
 
9h – Well well, je vous ai pas encore parlé de l’hôtel dans lequel je me trouve ma parole ?!!??
Imaginez un ascenseur dont la porte s’ouvre péniblement et où une fois à l’intérieur la lumière vous la joue stroboscopie, s’ensuit la personne de l’accueil aussi voûtée qu’ Igor en vous indiquant par des gestes lents et en pointant du doigt la salle des petits dèj, « ça colle tout suite une image » (J’ai l’air méchant comme ça mais je vous rassure, ce jeune reste totalement charmant). 
 
Bref : 1er coffee (Je crois que vous avez à peu près compris mon régime de caféine au matin pour que je vous le reprécise à nouveau)
 
9h45 : direction la cabine de visionnage.
 
10h -12h Visionnage
Lors de cette séance je suis un peu plus dubitatif sur ce que je vois… Beaucoup de courts vus qui claquaient sur la forme… Par contre le fond…
Je me remonte le moral avec les incontournables productions des distributeurs « Autour de minuit » et « Vivement lundi ! » et comme chaque années… Comment dire?… Ce ne sont pas des mastodontes pour rien ! 
Et je termine ma séance avec le court métrage « Territoire » d’une personne déjà passée plusieurs fois par la case Court Métrange, à savoir Monsieur Vicent Paronnaud (alias Winshluss aussi) à qui vous, public, avez remis votre prix l’année dernière pour son court « Smart Monkey » lors de la séance spéciale animation des productions du distributeur « Je Suis Bien Content ».
 
Je me rends compte qu’il est difficile pour moi par le biais de ce journal de rester discret sur mes avis concernant les courts que j’ai pu voir … 
 
Départ de monsieur Leroy pour Lyon où il y propose une séance très alléchante de courts métrages Anglais ! Avec entre autre « Flytopia » et l’excellent « The next » (Vu à CM bien sûr)
 
12h10 A la bourre !
Rendez vous à l’hôtel Oceania pour la remise des prix France Télévision ! 
Grande et heureuse surprise : Jean Claude Rozec reçoit à nouveau un prix pour son court métrage « La maison de poussière » (diffusé à Court Métrange 2014).
J’en profite pour lui faire part à nouveau de ma joie pour lui. 
Nous prenons le temps de discuter, de parler de son prochain projet, et de réfléchir à ce que nous pourrions faire ensemble … surprise surprise !!
 
13h – Bouffe miam et tout ce que vous voulez de cet acabit.
 
14h – Répartition des taches avec Hélène qui part démarcher auprès des distributeurs au marché du film et moi une heure de formation à l’utilisation  de la nouvelle interface de la plateforme d’inscription
 
Vous allez voir (pour ceux qui nous envoient leurs courts) ça va être plus beau, plus simple, plus smooth bref une plateforme love :-)
 
15h – 17h visionnage en cabine avant de retrouver notre guest dont je vous parlais hier (vous avez trouvé au fait ?).
 
16h15 – Je démarre un nouveau court d’une durée d’une demie heure… Qui sera mon dernier de la journée ! Je viens de tomber sur un OVNI: impossible de mater quelque chose d’autre après celui-ci ! Ca ne veux pas dire pour autant qu’il passera le cap du comité de sélection (vous savez celui qui boit du sang de vierge dans des couilles de Troll et crache des flammes par le… c’est bon j’arrête là !). Alors je prends des notes et me prépare à devoir leur faire face ahahahahah.
 
17h – Je pars cogiter à nouveau au troquet « L’univers » et y attends notre guest.
 
17h30 – Arrivée de Mister Rurik Sallé, Monsieur Mo dans Ninja Eliminator 4 de Mathieu Berthon que vous avez forcement vu lors de la précédente édition !
 
Monsieur Rurik qui arrive justement avec une bonne nouvelle: Ninja Eliminator vient de remporter un prix du public au Dau’Film festival ! Félicitations les mecs ! 
 
18h – Direction la maison des cultures pour assister au départ de (l’anciennement maintenant où j’écris ces lignes) directeur de la maison du court. Moment forcément émouvant d’une personne ayant beaucoup fait pour l’industrie du court. Le jour le plus court par exemple ça vous parle :-) ?
 
20h – Miam/ Gloups/ bilan de la journée avec Rurik et Hélène
22h – Bon ben soirée Canal + !… J’ai besoin d’en dire + :-) ?
2h du mat je rentre ! J’ai des courts à mater ce matin à 10h !
 
To be conclued…
Posted on

Court Métrange en visite à Clermont-Ferrand: Day 2

arton8752

Du 30 janvier au 7 février 2015 s’est tenu à Clermont-Ferrand la 37e édition du festival du court métrage.

Deux membres de l’équipe Court Métrange se sont rendus sur place pour quelques jours afin de découvrir (peut être) les perles qui feront notre bonheur cet automne.
Rien que pour vous, Cédric a accepté de tenir un journal de bord pour vous faire partager son aventure !

Le début de l’aventure c’est à lire ou relire ici: Day 1

FullSizeRender

Day 2  by directeur adjoint – Courtoux Cédric

The day after yesterday

Comme annoncé dans mon premier journal, debout aux aurores !
Hélène Pravong (la patronne de Court Métrange) me rejoint à Clermont en fin de journée, je vais donc tenter d’optimiser le temps qui m’est imparti pour me faire une sélection de courts métrages que je souhaite voir à la médiathèque dans la journée (comprendre me mettre en mode bourrin du visionnage !).

Pour ça il me faut:

1 – Le programme du festival > check
2 – Au moins 4 cafés dans la tronche > pas encore
Direction le troquet « L’avenir » en face du festival, pour combler ce dernier besoin.

9h
Le premier café arrive, je commence donc ma recherche à partir du programme.
Pour vous donner une idée de comment se présente la bête si vous n’y êtes pas encore aller, la « chose » se présente ainsi : 216 pages (ahah) où vous y trouvez 31 programmes différents ! Je vais pas tous vous les énumérer mais là dedans vous avez bien évidemment les incontournables programmes en compet à l’international, Française, films de régions etc etc.
9h30 – Arrivée du café n°2
La séance qu’on aime pas mal à Court Métrange c’est par exemple la séance Labo qui propose aux festivaliers les productions (internationales) les plus étranges ou insolites. Bien évidemment je « zieute » toute la bête pour que rien ou peu ne m’échappe.

10h – Fin de ma première pré-sélection / Arrivée de Benjamin Leroy et du café N°3
Ce gentil homme (en plus d’être quelqu’un bourré d’humour) m’a fait gagné un temps précieux en me réservant une cabine de visionnage de 11h à 13h. 
On a 1h devant nous donc et en profitons pour parler courts métrages histoire de se changer un peu les idées hein.

10h30 – Café N°4 pour moi N°2 pour lui
Parmi tout le blabla, une anecdote de Benj me fait marrer. A Clermont y a des trucs des fois, comme par exemple dans le cas présent, quand tu vas acheter ton pain à la boulangerie (jusqu’ici tout va bien me direz-vous) on y trouve sur le comptoir près de la caisse des flyers pour la vente de sex-toys également ! Probablement pour rappeler au client qu’il vient d’acheter quelque chose de forme phallique ?… Je ne sais pas. Mais j’imagine le p’tit bambin tomber sur ce flyer et poser la question aux parents
« Maman, c’est quoi un sex-toy ? ».

10h50 – Assez rigolé: « let’s go hunt shorts films ! »

11h
Récupération de mes codes d’accès (très important si je veux pouvoir visionner) et direction ma cabine de visionnage.
En gros le lieu se présente de la sorte, 40 cabines accolées les unes à coté des autres où producteurs et organisateurs de festivals viennent faire leur « courses »  dans cette accès à TOUTE la programmation du festival ! 
Je vous laisse imaginer le nombre de courts à notre disposition, d’où l’importance de prendre le temps de « cibler » avant d’y arriver.

11h05 – je mets mon casque, j’entre mes codes…. Et ça marche pas évidemment
Perte de temps : 45 mins avec les techniciens qui se sont bien gratté la tête pour trouver d’où venait le problème. Y avait un accent dans mon identifiant de base et ça a fait planter le logiciel… C’est marrant comme des fois y a des petits détails comme ça qui te font dire « Ah ouais ? C’était aussi con que ça ? »… Bref ! Retour (ENFIN !!!!!) à ma cabine et je tente de rattraper le temps perdu.

13h – Fin de mon temps de réservation. Bilan 40 courts de vus. Je réserve à nouveau une session de 15 à 16h.
Entre temps, faut bien manger aussi. c’est donc ce que nous faisons avec Mister Leroy.

15 à 16h rebelotte ! Bilan 20 courts de vus

16h30 – Arrivée de la patronne

17h
Direction le marché du film, en gros c’est l’endroit à ne pas rater du festival en tant qu’accrédité. C’est le lieu où tout les distributeurs internationaux « vendent » les mérites de leurs dernières productions. Nous faisons donc avec Hélène un premier tour de rencontres. Et nous continuerons demain car le marché ferme à 18h (Et oui les malins ils vont au bar des réals après 😉 )

18h donc : Bar des réals et là; surprise ! Je croise la distributrice du court Métrage « With Time » à qui j’en profite du coup pour reporter l’accueil public qu’à reçu le court métrage lors de la 11ème édition de Court Métrange, et de lui redire que nous étions fiers de pouvoir montrer au public des courts métrages en provenance des émirats Arabes. 
Effet boule de neige ! Un distributeur de courts métrages qui écoutait notre conversation me demande si nous accepterions les courts métrages en provenance de Russie… 
Peut être y aura t-il donc (car il faut qu’il passe le cap de notre impitoyable mais toujours juste comité de sélection) un court métrage from Russia (With love ?) cette année à Court Métrange !

21h
Dernier repas. On en profite pour faire un point et là : coup de tel ! un nouveau guest nous rejoins demain: Mister « The junkies are all over the place » Mo…
Vous étiez à Court Métrange en 2014 ? Allez ! Petit jeu : de quel guest je vous parle ?
To be continued (again)…    

Posted on

Court Métrange en visite à Clermont-Ferrand: Day1

arton8752

Du 30 janvier au 7 février 2015 s’est tenu à Clermont-Ferrand la 37e édition du festival du court métrage.

Deux membres de l’équipe Court Métrange se sont rendus sur place pour quelques jours afin de découvrir (peut être) les perles qui feront notre bonheur cet automne.
Rien que pour vous, Cédric a accepté de tenir un journal de bord pour vous faire partager son aventure !

 

 FullSizeRender (1)
Journal de bord du capitaine Kir… Merde ! Directeur Adjoint !
 
Day 1 
 
Ce premier compte rendu risque d’être maigre ! J’en suis désolé, mais mon heure d’arrivée sur le lieu ne me permettait plus de pouvoir faire grand chose en cette fin de journée. 
Arrivée donc au festival de Clermont Ferrand à 16h30. Direction l’hôtel mais à peine sur les lieux que le phone sonne déjà: mister Benjamin Leroy alias Make It Short au bout du fil. Je file récupérer mon accréditation sans laquelle je ne pourrais rien faire pendant les jours qui vont suivre ! 
17h15 Damned ! Trop tard pour aller faire un tour sur le marché du film qui vient de fermer ses portes. Je prends conscience que le journée se devra d’être efficace, et de toute façon comme d’hab: me lever aux aurores afin de planifier ma journée comme il se doit. Je pars donc retrouver l’ami Benjamin qui me fait un premier topo sur les courts à voir autour d’une limonade bien fraiche évidemment ! Good :-)
18h comme tous les soirs pendant le festival c’est l’occasion pour tous les distributeurs producteurs et festivaliers de se rencontrer au « bar des réalisateurs » à l’hôtel Oceania. Ce soir là ce sont nos ami(e)s de Format Court qui organisent le pot et d’y retrouver Katia Bayer (Format Court donc) afin de papoter de nos futurs collaborations. De très bonnes idées sont là… Mais que je garde sous le silence pour le moment sorry :-)
Diverses autres rencontres où comme chaque années à Clermont, certes c’est speed, mais où il règne tout de même un coté chaleureux et humain entre nous tous. 
Demain je commence la chasse au courts métrages ! J’ai hâte !
To be continued…
Cédric